Il s'agit en premier lieu de revendiquer un territoire, une appartenance à cette ville chargée d'histoire. Plus qu'une marque identitaire
(les chiens d'Orléans) c'est également une façon de prouver à ceux qui utilisent, ce terme, de façon négative que les Orléanais ne manquent
pas d'autodérision. Déclinée sous plusieurs formes, cette marque résolument locale souhaite devenir plus qu'un simple nom, mais l'expression d'une volonté d'appartenance à un groupe. #leschiensdorleans
Un esprit de meute en quelque sorte.#jemords